Choisir son mode d'autohébergement

Vous pouvez vous auto-héberger à la maison (sur un petit ordinateur), ou sur un serveur distant. Chaque solution a ses avantages et inconvénients :

À la maison, par exemple sur une carte ARM ou un ancien ordinateur

Vous pouvez vous héberger chez vous, sur une carte ARM ou un vieil ordinateur, connecté à votre box internet.

À la maison, derrière un VPN

Un VPN est un tunnel chiffré entre deux machines. En pratique, cela permet de faire « comme si » une machine était connectée depuis ailleurs. Ceci permet de s'auto-héberger à la maison tout en contournant les limitations du fournisseur d'accès à Internet. Voir aussi le projet Brique Internet et la FFDN.

  • Avantages : vous aurez un contrôle physique sur la machine, et le VPN permettra de cacher votre trafic vis-à-vis de votre FAI ainsi que de contourner ses limitations ;
  • Inconvénients : il vous faudra payer des frais mensuels pour le VPN.

Sur un serveur distant (VPS ou serveur dédié)

Vous pouvez louer un serveur privé virtuel ou une machine dédiée à des hébergeurs associatifs ou commerciaux.

  • Avantages : votre serveur sera rapide et la connectivité internet sera bonne ;
  • Inconvénients : il vous faudra payer des frais mensuels pour la machine, et vous n'aurez pas de contrôle physique dessus.

Résumé

À la maison
(e.g. carte ARM, vieil ordi)
À la maison
derrière un VPN
Sur un serveur distant
(VPS ou dédié)
Coût matériel Autour de 50€
(e.g. un Raspberry Pi)
Aucun
Coût mensuel Négligeable
(electricité)
Autour de 5€
(VPN)
À partir de ~3€
(VPS)
Contrôle physique
sur la machine
Oui Oui Non
Routage manuel
des ports
Oui Non Non
Limitations possibles
par le FAI
Oui
(voir ici)
Contournées par le VPN Généralement non
CPU Généralement ~1 GHz ~2 GHz
(droplet Digital Ocean)
RAM Généralement 500 Mo ou 1 Go En fonction du prix
Connectivité internet Dépend de la connexion Généralement bonne

Vous avez découvert des erreurs ? Vous pensez pouvoir améliorer cette documentation ? Cliquez sur Éditer en haut de la page, puis sur l'icone crayon sur Github pour proposer vos changements.