Ajouter un stockage externe à son serveur

Introduction

Si vous n'avez pas dédié une grande partition à /home avant d'installer YunoHost, et que vos applications nécessitent beaucoup d'espace disque, vous pouvez toujours ajouter un disque externe a posteriori.

Avant de commencer

Les étapes à réaliser, même si elles sont relativement simples, peuvent parfois paraître techniques et nécessitent dans tous les cas de prendre son temps.

Vous devez également être connecté en root sur votre système, par exemple via SSH. (Note : en étant connecté en tant qu'utilisateur admin, vous pouvez passer root avec sudo su)

Il peut être utile de faire un backup de votre installation.

Vous devez également disposer d'un disque dur supplémentaire (branché en USB ou en SATA).

1. Connecter et identifier le disque

Commencez par brancher ce disque dur à votre système. Il faut ensuite identifier sous quel nom est désigné le disque par le système.

Pour cela, utilisez la commande :

lsblk

Elle peut renvoyer quelque chose comme :

NAME        MAJ:MIN RM   SIZE RO TYPE MOUNTPOINT
sda           8:0    0 931.5G  0 disk
└─sda1        8:1    0 931.5G  0 part
mmcblk0     179:0    0  14.9G  0 disk
├─mmcblk0p1 179:1    0  47.7M  0 part /boot
└─mmcblk0p2 179:2    0  14.8G  0 part /

Ici, mmcblk0 correspond à une carte SD de 16Go (on voit que les partitions mmcblk0p1 et mmcblk0p2 correspondent à la partition de démarrage /boot et à la partition système /). Le disque dur branché correspond à sda qui fait environ 1To, et contient une seule partition sda1 qui n'est pas monté (pas de "MOUNTPOINT").

Sur un autre système, il se peut que votre système soit installé sur sda et que votre disque soit alors sdb par exemple.

2. (Optionnel) Formater le disque

Cette opération est optionnelle si votre disque est déjà formaté.

Créons une nouvelle partition sur le disque :

fdisk /dev/VOTRE_DISQUE

puis entrez successivement n, p, 1, Entrée, Entrée, et w pour créer une nouvelle partition.

Vérifiez avec lsblk que vous avez bien votre disque contenant une seule partition.

Avant de pouvoir utiliser votre disque, il doit être formaté.

Attention : formater un disque implique de supprimer toutes les données inscrites dessus ! Si votre disque est déjà "propre", vous pouvez passer cette étape.

Pour formater la partition :

mkfs.ext4 /dev/VOTRE_DISQUE1
# puis 'y' pour valider

(Remplacez VOTRE_DISQUE1 par le nom de la première partition sur le disque. Attention à ne pas vous tromper de nom, car cela peut avoir pour conséquence de formater un autre disque que celui voulu ! Dans l'exemple donné précédemment, il s'agissait de sda.)

3. Monter le disque

"Monter" un disque signifie le rendre effectivement accessible dans l'arborescence des fichiers. Nous allons choisir arbitrairement de monter le disque dans /media/stockage mais vous pouvez le nommer différemment (par exemple /media/mon_disque ...).

Commençons par créer le répertoire :

mkdir /media/stockage

Puis nous pouvons monter le disque manuellement avec :

mount /dev/VOTRE_DISQUE1 /media/stockage

(Ici, /dev/VOTRE_DISQUE1 correspond à la première partition sur le disque)

Ensuite, vous devriez pouvoir créer des fichiers dans /media/stockage, et, par exemple, ajouter /media/stockage comme périphérique externe dans Nextcloud.

4. Monter le disque automatiquement au démarrage

Jusqu'ici, nous avons monté manuellement le disque. Cependant, il peut être utile de configurer le système pour qu'il monte automatiquement le disque après un démarrage.

Pour commencer, trouvons l'UUID (identifiant universel) de notre disque avec :

blkid | grep "/dev/VOTRE_DISQUE1:"
# Retourne quelque chose comme :
# /dev/sda1:UUID="cea0b7ae-2fbc-4f01-8884-3cb5884c8bb7" TYPE="ext4" PARTUUID="34e4b02c-02"

Ajoutons alors une ligne au fichier /etc/fstab qui gère le montage des disques au démarrage. On ouvre donc le fichier avec nano :

nano /etc/fstab

Puis on ajoute cette ligne :

UUID="cea0b7ae-2fbc-4f01-8884-3cb5884c8bb7" /media/stockage ext4 defaults,nofail 0 0

(il faut adapter cette ligne en fonction des informations et choix précédents)

Utiliser Ctrl+X puis o pour sauvegarder.

Vous pouvez ensuite tester de redémarrer le système pour voir si le disque est monté automatiquement.

Vous avez découvert des erreurs ? Vous pensez pouvoir améliorer cette documentation ? Cliquez sur Éditer en haut de la page, puis sur l'icone crayon sur Github pour proposer vos changements.